Allez au contenu, Allez à la navigation

    Rendez-vous constructif avec le Ministre de la recherche

    Mercredi, 28 juin 2006

    CGFGAM.serendipityThumb Rendez vous constructif avec le Ministre de la recherche J’ai rencontré le Ministre de la recherche, François Goulard, mardi après-midi.

    Cet entretien avait pour but d’informer le ministre sur la démarche de l’Office parlementaire, les thèmes qui sont étudiés mais aussi le calendrier.

    Les parlementaires ont ce rôle fondamental de porter à l’attention des ministres et des administrations parisiennes les questions dont ils ont eu connaissance à travers leurs rencontres, visites et auditions.

    C’est ce à quoi je me suis employé. J’ai trouvé chez François Goulard une oreille attentive et un réel intérêt pour les problématiques de la recherche en milieu polaire.

    A travers le récit de ma mission en Antarctique, j’ai pu lui faire prendre conscience du rôle fondamental de la logistique pour mener des recherches sur le continent qu’il s’agisse de moyens lourds comme les avions gros porteurs, les navires polaires et le raid, ou de moyens plus légers comme les avions Twin-Otter. Non seulement ces moyens sont indispensables pour développer des activités, mais ils sont aussi essentiels dans la négociation des accords internationaux de recherche. Il ne s’agit pas seulement d’évaluer les capacités scientifiques de chacun mais aussi la technologie et les moyens logistiques mis à disposition.

    La France doit donc porter une attention particulière au renouvellement de ses moyens et à disponibilité d’une panoplie adaptée.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Actualité  à 17:27 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

    Pourquoi observer les pôles depuis l’espace ?

    Lundi, 26 juin 2006

    nasa logo.serendipityThumb Pourquoi observer les pôles depuis lespace ? A première vue, l’implication de la Nasa et des agences spatiales dans les recherches sur les pôles peut surprendre car l’espace ne vient pas spontanément à l’esprit quand on parle par exemple de mesurer l’épaisseur de l’inlandsis du Groenland ou de l’Antarctique ou de suivre l’évolution de la calotte arctique.

    Pourtant c’est bien grâce à des moyens spatiaux que des observations globales peuvent être menées dans des zones où celles effectuées au sol sont rares et difficiles.

    La Nasa, en collaboration avec d’autres intervenants, est impliquée dans la conduite de deux missions spatiales importantes : la mission GRACE et la mission Icesat.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Climat  à 18:16 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

    Petit déjeuner avec les “journalistes polaires”

    Vendredi, 23 juin 2006

    PDJ22.06.serendipityThumb Petit déjeuner avec les journalistes polaires A peu près à mi parcours de mon travail d’étude, c’était important pour moi d’avoir un échange avec les journalistes qui s’intéressent à la recherche en milieu polaire. Leurs points de vue, forgés à travers de multiples rencontres, complètent bien celui des scientifiques et des responsables administratifs et politiques.

    C’était l’occasion de leur présenter ce que j’avais fait, notamment ma mission de novembre-décembre 2005, mais aussi les différentes questions qui, à mon avis, se posent aussi bien d’un point de vue scientifique, qu’administratif ou politique.

    J’ai été très heureux de l’échange que nous avons pu avoir, qui me permet d’approfondir ma réflexion et de faire évoluer ma manière de voir.

    Sophie Becherel de France Inter et Guy Clavel de l’AFP m’ont demandé pourquoi je privilégiais une approche essentiellement tournée vers les recherches menées sur l’Antarctique alors que l’Arctique présente un très grand intérêt.

    S’il est vrai que l’essentiel de la recherche française est conduite au Sud et que plusieurs domaines de recherche très importants comme les forages glacaires et encore plus l’astronomie sont développés essentiellement sur le 6e continent, il est également exact que beaucoup de recherches s’enrichissent d’études bipolaires.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Non classé  à 18:02 | Commentaires (2) | Rétroliens (0)

    Passionnantes rencontres au LGGE

    Jeudi, 22 juin 2006

    Gaudin j20064.serendipityThumb Passionnantes rencontres au LGGE J’ai été reçu mercredi 21 juin par Michel Fily et Jérôme Chappelaz les directeur et directeur adjoint du Laboratoire de glaciologie et géophysique de l’environnement de Grenoble.

    J’attendais particulièrement cette visite puisque le LGGE bénéficie d’une très grande réputation. J’avais pu la mesurer depuis les Etats-Unis où de nombreux chercheurs m’avait fait part de leur admiration pour le travail accompli en France.

    D’ailleurs, le lendemain de ma visite, j’ai appris que le Pr Boutron s’était vu attribuer le prix international Felice Ippolito décerné par l’Académie des sciences et le Programme national Antarctique d’Italie. J’en profite pour le féliciter chaleureusement.

    La journée a répondu à mon attente.

    Elle a commencé par des présentations successives sur les thématiques de recherche du laboratoire :
    - Climat moderne et observations glaciologiques par Gerhard Krinner,
    - Chimie de l’atmosphère et interactions air-neige par Florent Domine,
    - Paléo-climats, paléo-environnements par Jean-Marc Barnolat,
    - Physique et Mécanique du matériau glace par Jérôme Weiss.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Climat  à 9:28 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

    Audition de Paul Treguer : “l’océan Antarctique, une zone clef”

    Jeudi, 8 juin 2006

    PTreguer.serendipityThumb Audition de Paul Treguer : locéan Antarctique, une zone clef J’ai auditionné le 1er juin, M. Paul Treguer, directeur de l’Institut universitaire européen de la mer (IUEM).

    Cet Institut a été créé en 1997 au sein de l’Université de Bretagne occidentale (UBO). Il est également rattaché au CNRS et à l’IFREMER pour certaines de ses activités. Il a à la fois une mission de recherche et de formation.

    Il est fort de plus de 200 permanents, une soixantaine de chercheurs contractuels et de 300 étudiants.

    C’est un institut pluridisciplinaire, composé de sept unités de recherche : Physique océanique (UMR CNRS 6538), sciences de l’environnement marin (UMR CNRS 6539), Géomer Brest (UMR CNRS 6554), Microbiologie des environnements extrêmes (UMR 6197), Chimie marine (UMR CNRS 7127), Droit et économie de la mer (EA 221) et enfin Ecophysiologie et biotechnologie des halophytes et algues marines.

    Ce sont les deux premiers, qui, pour l’essentiel, mènent des recherches en ou sur l’Antarctique.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Technologies  à 11:55 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

    Le Ministre François Goulard annonce des moyens nouveaux pour la recherche polaire

    Mercredi, 31 mai 2006

    confpoleairship.serendipityThumb Le Ministre François Goulard annonce des moyens nouveaux pour la recherche polaire J’assistais ce midi à la conférence de presse donnée par François Goulard, ministre délégué à l’enseignement supérieur et à la recherche, à l’occasion de la présentation à la presse de la nouvelle mission de Jean-Louis Etienne au pôle pour mesurer l’épaisseur de la banquise en partenariat avec l’Insitut polaire allemand, l’Alfred Wegener Institute.

    J’ai été très heureux d’apprendre que le Gouvernement allait pouvoir dégager dans le cadre de l’Agence nationale de la recherche (ANR) un budget supplémentaire de 8 à 10 millions d’euros pour soutenir les projets à participation française dans le cadre de l’année polaire internationale. Ces crédits sur 2006-2007 feront l’objet d’un “fléchage” à partir de 2007.

    C’est une très bonne nouvelle. Ce sera l’un des sujets du rendez-vous programmé avec le ministre de la recherche le 13 juin prochain.

    La présence de Jean-François Hébert, président de la Cité des sciences et de l’industrie, était aussi très significative de la volonté de saisir l’occasion de l’année polaire internationale pour sensibiliser le grand public à l’aventure scientifique.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Actualité  à 16:37 | Commentaires (2) | Rétroliens (0)

    Accueil chaleureux à la NSF

    Mercredi, 31 mai 2006

    KErb.serendipityThumb Accueil chaleureux à la NSF J’ai reçu vendredi 26 mai un accueil très chaleureux du directeur du bureau des programmes polaires (Office of polar programs – OPP) de la Fondation nationale pour la science américaine (National Science Foundation – NSF), Karl Erb.

    Comme l’Institut polaire français, l’OPP est un organisme de recherche spécifique dont la thématique est géographique et dont le but principal est de mettre à disposition des moyens et de sélectionner des projets venant de l’ensemble des départements scientifiques de la NSF. L’OPP est donc très interdisciplinaire.

    Le critère de sélection, compte tenu des coûts très élevés de la logistique, est de savoir si les programmes de recherche envisagés en Antarctique y seront mieux réalisés qu’ailleurs dans le monde.

    A cet égard, l’année polaire internationale est vue comme l’occasion de renforcer les liens internes de l’OPP avec l’ensemble de la NSF et donc de la recherche fondamentale aux Etats-Unis, mais également des scientifiques étrangers.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Actualité  à 15:55 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

    Séminaire aux Etats-Unis (2)

    Mardi, 30 mai 2006

    CGAmbIt.serendipityThumb Séminaire aux Etats Unis (2) La journée du 25 mai fut vraiment une belle journée consacrée à la recherche en milieu polaire.

    Elle a été organisée conjointement par MM. Alberto Devoto et Philippe Jamet attachés scientifiques des ambassades d’Italie et de France que je remercie très chaleureusement, avec le soutien de l’Office des programmes polaires de la NSF, le PNRA, l’IPEV et le CNRS.

    Cette journée a été particulièrement réussie permettant d’avoir un panorama aussi complet que possible de la grande diversité des disciplines scientifiques qui trouvent aux pôles des lieux particulièrement favorables à leur développement.

    Il faut d’ailleurs souligner, comme l’a fait le Dr Donal Manahan de l’université de Californie du Sud, qu’aux pôles et tout particulièrement en Antarctique, le temps de l’exploration s’est achevé et que s’ouvre toujours plus large le champ de la recherche, recherche soutenue par des opérateurs professionnels maîtrisant la logistique indispensable.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Actualité  à 11:36 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

    Un Congrès de mieux en mieux sensibilisé

    Lundi, 29 mai 2006

    BoInglis.serendipityThumb Un Congrès de mieux en mieux sensibilisé Mon déplacement aux Etats-Unis s’est poursuivi avec deux rencontres que j’ai pu avoir avec des membres de la chambre des représentants, l’équivalent des députés en France.

    Ce moment de ma mission était particulièrement important puisque plusieurs scientifiques ont été vivement pris à partie ces derniers mois aux Etats-Unis, certains parlementaires mettant directement en cause leur honnêteté intellectuelle, car ils rejetaent leurs conclusions sur le changement climatique.

    J’ai rencontré Bob Inglis, républicain représentant la Caroline du Sud et président de la sous-commission sur la recherche (ci-contre) et Jim Costa, démocrate représentant la Californie (ci-dessous).

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Actualité  à 16:43 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

    Rencontres à Penn State University

    Jeudi, 25 mai 2006

    PennState1.serendipityThumb Rencontres à Penn State UniversityPenn State University fait partie de ses nombreuses universités d’Etat créées aux Etats-Unis au centre géographique des Etats fédérés au milieu du 19e siècle. Elles sont construites en brique rouge dans un campus verdoyant entouré d’une ville universitaire.

    Elle abrite un des départements de géosciences les plus réputés en matière de recherche sur le climat et de recherche polaire.

    J’ai eu la chance d’y rencontrer plusieurs scientifiques dont certains ont une renommée internationale comme le Dr Timothy Bralower – il est spécialiste du Crétacée et des climats chauds du passé -, le Dr Richard Alley - spécialiste de la stabilité des plateformes glaciaires – et le Dr Michael Mann - spécialiste du climat récent et de la datation par proxis scientifiques.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Climat  à 4:30 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)
    • 1 | 
    • 2 | 
    • 3 | 
    • 4 | 
    • 5 | 
    • Bienvenue sur ce blog

      Photo du Sénateur Christian Gaudin

      Christian Gaudin, Sénateur de Maine-et-Loire

      Je suis rapporteur de l'étude de l'OPECST sur la recherche en milieu polaire et plus particulièrement en Antarctique. Je souhaite vous informer ici de l'état d'avancement de mes travaux. Nous aurons ainsi l’occasion d’échanger sur des sujets au cœur des travaux des scientifiques et des préoccupations des citoyens. Je vous remercie de votre participation.

    Nuage de tag

    Billets récents

    Calendrier

    • août 2017
      L Ma Me J V S D
      « mar    
       123456
      78910111213
      14151617181920
      21222324252627
      28293031  

    Syndiquer ce blog

    Administration du blog