Allez au contenu, Allez à la navigation

    L’Australie choisit l’A 319 pour desservir l’Antarctique

    Lundi, 18 décembre 2006

    a319.serendipityThumb LAustralie choisit lA 319 pour desservir lAntarctique Restée inaperçue, cette nouvelle importante est tombée la semaine dernière.

    Je me félicite d’abord du choix de l’Antarctic Division australienne pour un avion européen, l’Airbus A 319. Je suis heureux de ce succès technologique puisque c’est une nouvelle frontière qui s’ouvre pour EADS à un moment délicat de la vie de l’entreprise : pour la première fois un avion Airbus va desservir l’Antarctique ! Ce vol inaugural devrait avoir lieu en février 2007.

    Comme l’a expliqué lundi le sénateur Campbell, ministre de l’environnement et du patrimoine, il s’agit de mettre en place une desserte régulière (10 à 20 vols durant l’été) de leur base de Casey à partir de Hobart. Une piste sur la glace est en préparation. Wilkins.serendipityThumb LAustralie choisit lA 319 pour desservir lAntarctique

    La liaison pourra se faire en 4h au lieu de 10 jours actuellement par mer, facilitant considérablement la conduite des recherches et la logistique.

    Mais les conséquences du choix de l’Australie ne s’arrêtent pas là.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Technologies  à 11:14 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

    Contribution au débat sur le climat

    Jeudi, 14 décembre 2006

    CGhmicycle1.serendipityThumb Contribution au débat sur le climatJe suis intervenu hier soir à la tribune du Sénat dans le cadre du débat qui était organisé à la suite des rapports de mes collègues de l’Office Pierre Laffitte et Claude Saunier sur le développement durable et le rapport des sénateurs Claude Belot et Jean-Marc Juilhard de la délégation à l’aménagement et au développement durable du territoire.

    Le débat portait sur le plan climat, la transition énergétique et les énergies renouvelables. Je l’ai trouvé personnellement passionnant.

    J’ai souhaité apporter mon témoignage compte tenu de mes travaux sur la recherche en milieu polaire. Vous pouvez lire mon discours en cliquant sur le lien suivant : Intervention12-12.pdf

    Vous pouvez retrouver l’ensemble du débat sur ce lien.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Climat  à 11:06 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

    Biologie et astronomie : deux sujets d’avenir de la recherche en milieu polaire ?

    Jeudi, 23 novembre 2006

    Auditions21.11.06.serendipityThumb Biologie et astronomie : deux sujets davenir de la recherche en milieu polaire ? Poursuivant mes auditions pour la préparation de mon rapport, j’ai reçu au Sénat mardi dernier :
    - MM Bernard Delay, directeur du département environnement et développement durable du CNRS et Yvon Le Maho, directeur-ajoint de l’institut pluridisciplinaire Hubert Curien à Strasbourg,
    - puis Jean-Louis Bourgeret directeur du Laboratoire d’études spatiales et d’instrumentation astrophysique (LESIA) de l’Observatoire de Paris, ainsi que Ludwig Klein, responsable du pôle solaire, Daniel Rouhan, responsable du pôle astronomie et Vincent Coudé du Foresto.

    Deux thèmes a priori sans grand rapport, pourtant ils ont deux points communs au moins : ils trouvent en Antarctique un terrain d’excellence et sont certainement deux domaines d’avenir.

    Les études écologiques menées en Antarctique paraissent exceptionnelles car elles bénéficient de manière tout à fait inhabituelle d’une action d’observatoire scientifique sur plus de 50 ans de la faune et de la flore des îles sub-antarctiques et de la Terre Adélie. Sur cette base de données, il est désormais possible de développer des recherches transversales et pluridisciplinaires, notamment sur les capacités d’adaptation au changement climatique.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Non classé  à 13:39 | Commentaires (2) | Rétroliens (0)

    4èmes rencontres « Effet de serre et Territoires » du Pays des Mauges en Maine-et-Loire

    Mardi, 21 novembre 2006

     4èmes rencontres « Effet de serre et Territoires » du Pays des Mauges en Maine et LoireLe Pays des Mauges et ses 120 000 habitants que j’ai l’honneur de présider, avance concrètement pour l’efficacité énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique à l’échelle de son territoire.
    Il n’est aujourd’hui plus nécessaire de démontrer l’intérêt d’agir dans la lutte contre le réchauffement climatique. Les trois premières éditions des rencontres ont également démontré la pertinence d’agir à l’échelle d’un territoire rural, comme celui des Mauges. Aussi, ce quatrième rendez-vous du nom sera centré sur l’aide à la décision pour passer à l’action tout en se donnant les moyens de prendre du recul sur les enjeux liés à nos comportements.
    Ces quatrièmes rencontres ont pour ambition au travers de l’organisation d’un forum de l’énergie, avec la présence de 50 stands de professionnels des techniques aujourd’hui opérationnelles, d’un cycle de conférences, d’apporter des réponses aux citoyens.
    J’aurai donc l’honneur de clore ces journées par l’animation d’une conférence sur l’Antarctique et sur mes travaux dans le cadre de mon rapport parlementaire sur la recherche en milieu polaire.. 4èmes rencontres « Effet de serre et Territoires » du Pays des Mauges en Maine et Loire
    Pour ce nouveau rendez-vous, Nicolas VANIER, sera le témoin privilégié de l’évolution de notre climat. Au travers de ses nombreuses expéditions, dont la dernière en date : l’Odyssée Sibérienne, il nous apportera le recul nécessaire pour mieux mesurer la dimension du comportement de chacun d’entre nous face à l’enjeu planétaire du réchauffement climatique

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Climat  à 17:04 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

    Journée d’auditions

    Lundi, 20 novembre 2006

     Journée dauditions J’ai eu jeudi une journée d’auditions de 9h00 à 19h30.Auditions16.11.2006.pdf

    Ce type de journée permet de rencontrer de nombreuses personnes et de pouvoir échanger.

    Mon objectif était de mieux comprendre certains travaux scientifiques : géologie de l’Antarctique, biologie des animaux polaires, développement de l’astronomie en Antarctique, apport des satellites, éthologie comportementale et d’approfondir ma connaissance de l’organisation administrative.

    Je retiens de ces entretiens plusieurs idées que je propose au débat.

    - L’organisation de la présence française n’est sans doute pas optimale, il faut l’affiner.

    - Le développement du tourisme sur le continent est sans doute une opportunité mais il est peut-être surtout un risque pour sa protection. Les questions désormais en discussion devant les parties au traité sont très aiguës : limitation du nombre des bateaux, limitation du nombre des passagers à 500, interdiction d’infrastructures permanentes pour le tourisme (hôtel).
    L’absence de décision est dangereuse. Notre génération a le choix entre un tourisme de masse en Antarctique et un tourisme régulé préservant l’un des derniers endroits vierges. Comment la France doit-elle se positionner ?

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Actualité  à 8:55 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

    Polaire : le moteur franco-allemand

    Mercredi, 15 novembre 2006

    signature1.serendipityThumb Polaire : le moteur franco allemand J’étais en visite en Allemagne en fin de semaine dernière auprès notamment de l’Alfred Wegener Institut (AWI) pour la recherche polaire et la recherche marine.

    J’ai pu constater concrètement l’excellent niveau de coopération entre la France et l’Allemagne dans ces secteurs. Nos deux pays ont déjà fusionné leurs bases au Spitzberg et développent des programmes communs de recherche.

    Ma visite a été l’occasion de la signature entre les parties française et allemande, en plein accord avec le PNRA (Italie), d’une lettre d’accord pour une première présence allemande sur la base franco-italienne Concordia sur la calotte de glace de l’Antarctique de l’Est.

    C’est un événement vraiment important puisqu’il est le ferment du développement ultérieur de la coopération tripartite entre l’Allemagne, l’Italie et la France dans l’Arctique comme dans l’Antarctique.

    L’expérience menée par l’AWI vise à mieux connaître les aérosols de la troposphère, les nuages et au final le bilan radiatif dans cette région. Elle s’inscrit dans le projet international TAVERN, mené en collaboration avec l’université de Bologne et dans le cadre du réseau européen ARENA pour le développement de l’astronomie en Antarctique, piloté par le LUAN à Nice.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Actualité  à 17:21 | Commentaires (2) | Rétroliens (0)

    La recherche polaire, l’autre enjeu de 2007

    Mardi, 7 novembre 2006

    CGConcordia.serendipityThumb La recherche polaire, lautre enjeu de 2007 J’ai publié ce matin dans le quotidien La Tribune, un article sur l’enjeu des recherches en milieu polaire, l’API et l’année 2007.

    Vous pouvez le lire en cliquant sur ce lien :Larecherchepolairelautreenjeude2007.pdf

    N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Actualité  à 11:55 | Commentaires (4) | Rétroliens (0)

    Pour comprendre l’histoire de la terre : rendez-vous aux Kerguelen

    Vendredi, 20 octobre 2006

    CGJYCottin1.serendipityThumb Pour comprendre lhistoire de la terre : rendez vous aux Kerguelen J’ai reçu hier matin le Pr Jean-Yves Cottin de l’Université Jean Monnet de St-Etienne. Il travaille au sein de l’UMR 6524 “Magmas et volcans“. Il y dirige l’équipe “transfert lithosphérique“.

    Cette audition m’a permis de découvrir énormément de choses sur la géologie des îles sub-antarctiques françaises et leur histoire lointaine.

    J’ai d’abord trouvé extrêmement intéressant de comprendre comment ces îles volcaniques nous permettent d’avoir accès à des roches qui constituent le manteau terrestre à grande profondeur (jusqu’à 150 km) puisqu’elles sont remontées vers la surface par l’activité du volcan. Pour les découvrir, il n’y a guère d’autres méthodes que des randonnées à but scientifique à travers ces îles pour explorer et échantillonner. La recherche de ces roches “mantelliques” est l’un des objectifs fondamentaux des scientifiques.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Non classé  à 17:45 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

    Bienvenue à l’association “Le cercle polaire”

    Jeudi, 19 octobre 2006

    CGCerclepolaire4.serendipityThumb Bienvenue à lassociation Le cercle polaire J’ai reçu ce matin plusieurs membres de la nouvelle association “Le cercle polaire” : Laurent Mayet, Marc Lachièze-rey, Stéphane Hergueta et Stanislas Potier.

    Ils sont d’horizons très divers de la société et animés par la même passion des hautes latitudes.

    L’objectif de l’association est de sensibiliser le public aux enjeux de la recherche en milieu polaire et notamment du changement climatique en Arctique.

    L’association a d’ores et déjà plusieurs projets : publication d’un ouvrage pédagogique, festival polaire, site Internet…

    Je crois effectivement qu’il y a un véritable besoin d’expliciter la recherche en favorisant l’apprentissage d’une culture de base permettant de comprendre le discours scientifique même simplifié.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Actualité  à 16:12 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

    Le climat est-il manipulable ? (2)

    Jeudi, 12 octobre 2006

    bard.serendipityThumb Le climat est il manipulable ? (2) Dans un entretien avec Stéphane Foucard pour le journal Le Monde daté des 1er et 2 octobre et intitulé “La tentation de refroidir la planète“, le climatologue Edouard Bard répond notamment au prix Nobel Paul Crutzen, dont j’avais évoqué les propositions dans un précédent billet.

    Edouard Bard estime “sérieuses” les différentes propositions émises. Il reconnaît que ces thèmes de recherche sont longtemps restés tabou dans la communauté scientifique car celle-ci craignait d’envoyer un message de facilité aux décideurs publics. “Ces dispositifs de géo-ingénierie ne doivent être qu’un tout dernier recours, en cas d’aggravation brutale et imprévue de la situation climatique“.

    Si aujourd’hui, Edouard Bard évoque ouvertement ces solutions, c’est en raison d’un constat extrêmement pessimiste, à la fois sur l’évolution du climat et sur la capacité des hommes politiques à prendre des décisions. “Les industriels et les politiques ont les cartes en main. Si le Nord ne change pas d’attitude au sujet du climat, je crains effectivement qu’il y ait de grandes chances, d’ici quelques décennies, qu’on en vienne à de telles extrémités“.

    Posté par Christian Gaudin, Sénateur dans Climat  à 17:48 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)
    • 1 | 
    • 2 | 
    • 3 | 
    • 4 | 
    • 5 | 
    • Bienvenue sur ce blog

      Photo du Sénateur Christian Gaudin

      Christian Gaudin, Sénateur de Maine-et-Loire

      Je suis rapporteur de l'étude de l'OPECST sur la recherche en milieu polaire et plus particulièrement en Antarctique. Je souhaite vous informer ici de l'état d'avancement de mes travaux. Nous aurons ainsi l’occasion d’échanger sur des sujets au cœur des travaux des scientifiques et des préoccupations des citoyens. Je vous remercie de votre participation.

    Nuage de tag

    Billets récents

    Calendrier

    • juin 2017
      L Ma Me J V S D
      « mar    
       1234
      567891011
      12131415161718
      19202122232425
      2627282930  

    Syndiquer ce blog

    Administration du blog