Allez au contenu, Allez à la navigation

Plan « Agir pour la jeunesse » : une priorité pour l’avenir

Mercredi, 30 septembre 2009

Le plan « Agir pour la jeunesse » reprend nombre des propositions de la mission d’information : mise en place d’un service public de l’orientation, lutte contre le décrochage scolaire, alignement du statut des apprentis sur celui des étudiants, réforme des stages, relance du service civique’ Sur tous ces sujets, agir au-delà des clivages politiques, pour aider les jeunes à accéder à l’autonomie, est une nécessité urgente.

A titre personnel, je soutiens également l’extension du RSA aux jeunes actifs, lorsqu’ils ont travaillé deux ans au cours des trois années précédentes. Cet encadrement est nécessaire, afin de ne pas inciter les jeunes à sortir de façon précoce du système scolaire et de formation, alors qu’il faut, au contraire, leur permettre d’y accéder plus largement lorsque leur formation s’avère insuffisante ou inadaptée. Sur cet aspect, la mission avait d’ailleurs appelé de ses vêux une augmentation des crédits en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes, afin de renforcer rapidement les moyens de ceux qui sont les plus en difficulté.

Sur tous les volets du plan « Agir pour la jeunesse », vos idées nous intéressent : que pensez-vous notamment de l’extension encadrée du RSA ? Comment aider les jeunes les plus en difficulté à s’insérer professionnellement ?

Posté par Christian Demuynck, Sénateur dans Ressources financières  à 12:31 | Commentaires (1) | Rétroliens (0)

Faut-il évaluer les structures d’insertion professionnelle ?

Jeudi, 9 avril 2009

Au cours de notre table ronde sur les discriminations à l’encontre des jeunes, on nous a dit que les structures dont la mission est de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes devraient davantage leur faire confiance et mieux les accueillir. Certaines devraient aussi se professionnaliser davantage.
Des propositions concrètes ont été débattues, notamment : faut-il évaluer ces structures d’insertion ?
Quel est votre avis ? Si vous pensez que oui, selon quels critères ?

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Insertion professionnelle  à 18:00 | Commentaires (6) | Rétroliens (0)
  • Mme Raymonde Le Texier

    Bonjour, je suis Raymonde Le Texier, la présidente de la mission.

    Pourquoi le Sénat a-t-il voulu créer cette mission ? Parce que les jeunes vivent de plus en plus dans la précarité. Ce constat nous alarme. Nous sommes préoccupés par les difficultés croissantes que rencontrent les jeunes, de 16 à 25 ans notamment pour leur orientation, leur formation, leur insertion professionnelle, leurs ressources financières, leur logement, leur santé, mais aussi leur participation à la vie citoyenne ou à des associations culturelles et sportives. Nous souhaitons proposer des mesures pour les aider à construire leurs parcours progressif vers leur vie d'adulte.

  • M. Christian Demuynck

    Bonjour, je suis Christian Demuynck,

    le rapporteur de la mission initiée par Gérard Larcher, président du Sénat. Pourquoi souhaitons-nous lancer ce blog ? Nous avons un double objectif : écouter les jeunes (et même les moins jeunes...) et recueillir leurs idées concrètes pour améliorer la situation des 16-25 ans et rendre compte des travaux de notre mission. Alors, écrivez-nous sur ce blog pour que nous échangions sur les sujets indiqués par Mme Le Texier. Voilà déjà 3 semaines que nous entendons de nombreuses personnes décrire les difficultés des jeunes et avancer leurs propositions. Maintenant, la parole est à vous...

Nuage de tag

Billets récents

Calendrier

  • juin 2017
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  

Liens

Syndiquer ce blog

Administration du blog