Allez au contenu, Allez à la navigation

Une proposition de loi pour la création du service civique

Mercredi, 7 octobre 2009

Chers internautes,

Ce matin, au nom de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat, j’ai été nommé rapporteur de la proposition de loi relative au service civique de M. Yvon Collin et des membres du groupe du Rassemblement démocratique et social européen…

Posté par Christian Demuynck, Sénateur dans Participation à la vie citoyenne  à 9:45 | Commentaires (5) | Rétroliens (0)

Plan « Agir pour la jeunesse » : une priorité pour l’avenir

Mercredi, 30 septembre 2009

Le plan « Agir pour la jeunesse » reprend nombre des propositions de la mission d’information : mise en place d’un service public de l’orientation, lutte contre le décrochage scolaire, alignement du statut des apprentis sur celui des étudiants, réforme des stages, relance du service civique’ Sur tous ces sujets, agir au-delà des clivages politiques, pour aider les jeunes à accéder à l’autonomie, est une nécessité urgente.

A titre personnel, je soutiens également l’extension du RSA aux jeunes actifs, lorsqu’ils ont travaillé deux ans au cours des trois années précédentes. Cet encadrement est nécessaire, afin de ne pas inciter les jeunes à sortir de façon précoce du système scolaire et de formation, alors qu’il faut, au contraire, leur permettre d’y accéder plus largement lorsque leur formation s’avère insuffisante ou inadaptée. Sur cet aspect, la mission avait d’ailleurs appelé de ses vêux une augmentation des crédits en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes, afin de renforcer rapidement les moyens de ceux qui sont les plus en difficulté.

Sur tous les volets du plan « Agir pour la jeunesse », vos idées nous intéressent : que pensez-vous notamment de l’extension encadrée du RSA ? Comment aider les jeunes les plus en difficulté à s’insérer professionnellement ?

Posté par Christian Demuynck, Sénateur dans Ressources financières  à 12:31 | Commentaires (1) | Rétroliens (0)

Faciliter l’accès des étudiants et des apprentis au logement : quelles solutions ?

Mardi, 29 septembre 2009

Dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie, le Sénat a adopté, mercredi 23 septembre, un amendement incitant les propriétaires à louer leur logement aux étudiants et apprentis disposant de revenus modestes.

Grâce à cet amendement, ces jeunes pourront plus facilement accéder à des logements dont le loyer est supérieur à la moitié de leurs revenus. En effet, le propriétaire ne pouvant pas, dans ce cas, bénéficier d’une assurance contre les loyers impayés, il pourra néanmoins désormais louer son logement à un étudiant ou un apprenti en contrepartie de l’apport de la caution solidaire d’un tiers.

Par ailleurs, parmi les solutions proposées par notre mission d’information : l’ouverture plus large de la garantie contre les risques locatifs, la construction de nouveaux logements pour les étudiants et les apprentis, et le développement de la colocation et de la cohabitation intergénérationnelle.

Vos réactions et suggestions nous intéressent.

Posté par Christian Demuynck, Sénateur dans Logement  à 10:15 | Commentaires (3) | Rétroliens (0)

Vers un renforcement du service civique volontaire

Vendredi, 25 septembre 2009

Le 14 septembre a été déposée sur le Bureau du Sénat une proposition de loi relative au service civique. Notre collègue M. Yvon Collin et les membres du groupe du Rassemblement démocratique et social européen du Sénat, ont pour volonté de « recréer du lien social, de permettre à des jeunes, parfois à la recherche de repères, de s’engager au service des autres, en faveur de l’intérêt général ».

J’ai été désigné rapporteur de ce texte. Ses modalités techniques n’ont pas encore été examinées par le Sénat, mais il a été inscrit à l’ordre du jour de la semaine d’initiative sénatoriale (la discussion est prévue le mardi 27 octobre), est conforme à la fois aux objectifs de la mission « Jeunes » du Sénat et aux conclusions du Livre vert sur la jeunesse présenté par M. Martin Hirsch, Haut-commissaire à la jeunesse.

Constatant que le dispositif actuel du service civil volontaire n’a pas atteint ses objectifs (il devait concerner progressivement jusqu’à 50 000 jeunes en 2007 mais à peine plus de 3 000 volontaires ont été recrutés depuis sa création), la proposition de loi vise, comme le proposait notre mission, à unifier les principaux dispositifs actuels de volontariat sous un statut homogène et simplifié. Ce service resterait volontaire et modulable.

Nous nous réjouissons bien évidemment de cette initiative et attendons avec impatience le débat parlementaire qui devrait permettre de définir le meilleur système pour parvenir à l’objectif de 10 % d’une classe d’âge passant par le service civique (soit 70 000 jeunes).
Vos réactions sur ce sujet sont les bienvenues d’ici là.

Posté par Christian Demuynck, Sénateur dans Participation à la vie citoyenne  à 18:15 | Commentaires (1) | Rétroliens (0)

Pour un indicateur du coût de la rentrée universitaire

Lundi, 21 septembre 2009

Comme chaque année, la rentrée universitaire est précédée d’une polémique sur l’évaluation de son coût pour les étudiants. Les chiffres avancés par les syndicats étudiants divergent de ceux du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

C’est pourquoi il nous semble nécessaire que notre pays se dote d’un nouvel indicateur, fiable, permettant d’évaluer le coût de la rentrée étudiante et qui serait pris en compte pour la revalorisation des bourses. Qu’en pensez-vous ?

Notre Mission d’information a proposé diverses mesures pour aider les étudiants à faire face au coût de la rentrée.
Y adhérez-vous ?

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Ressources financières  à 19:39 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

Allocation ou dotation d’autonomie ?

Mardi, 21 juillet 2009

De nombreux dispositifs d’aides directes et indirectes existent mais ils sont difficilement lisibles. Ceci est surtout vrai pour les publics auxquels ils s’adressent et qui en demeurent parfois éloignés par simple méconnaissance.

C’est pourquoi tant la mission sénatoriale que la commission présidée par M Martin Hirsch, ont avancé des idées de réforme qui nécessiteraient sans doute de refondre l’ensemble des dispositifs existants afin de garantir à tous le droit d’accéder à une formation en vue d’un emploi.

Leurs démarches respectives sont fondées sur la distinction entre :
- un système de dotation sous conditions de ressources, mobilisables à des fins spécifiques mais de façon libre et responsabilisante pour le jeune,
- et/ou un dispositif plus classique de mesures ciblées en fonction des difficultés rencontrées.

Faut-il aider les jeunes à se constituer un capital en vue de financer leurs études, ou bien plutôt leur assurer des revenus réguliers ? Le débat reste ouvert. La mission sénatoriale se réunira à ce sujet la deuxième quinzaine de septembre.
D’ici là, votre avis nous intéresse.

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Ressources financières  à 11:07 | Commentaires (8) | Rétroliens (0)

Quel service civil pour la jeunesse ? Débat au Sénat le mercredi 10 juin

Vendredi, 5 juin 2009

Notre mission « jeunes » a bien souligné les atouts du service civil :

- En théorie, c’est un outil de mixité républicaine qui satisfait à la fois une jeunesse désireuse de servir des justes causes et d’acquérir une formation intéressante pour son entrée dans la vie professionnelle, et la société civile, qui bénéficie d’une « main d’êuvre » très motivée pour réaliser des missions d’intérêt général.

- En pratique, les 3 000 volontaires annuels apportent effectivement une contribution très utile au monde associatif et ils bénéficient en retour d’une expérience enrichissante qu’ils valorisent sur les plans personnel et professionnel.

C’est la raison pour laquelle nous avons défendu le principe de l’essor du dispositif existant de service civil volontaire dans le milieu associatif avec un objectif de 50 000 volontaires annuels dès 2012, qui passe à la fois par une majoration du financement et par une campagne de promotion de cette politique.

Les propositions de Martin Hirsch sont relativement proches avec un objectif de 60 000 volontaires.

Mais d’autres approches peuvent être développées. D’aucuns préconisent un service obligatoire, d’autres encore souhaitent étendre le service civil aux administrations et aux entreprises. Ces idées vont probablement être développées, contestées et débattues au Sénat à l’occasion d’un débat en séance publique mercredi 10 juin à 14 h 30.

Quel est votre sentiment sur cette question ? Que préconiseriez-vous ? Quelle vous semble être la durée souhaitable pour le service ? êtes-vous prêt à vous engager dans le service civil ?

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Non classé  à 19:11 | Commentaires (4) | Rétroliens (0)

Publication du rapport de la mission

Vendredi, 29 mai 2009

Chers internautes,

Le rapport de la mission « Jeunes » est mis en ligne aujourd’hui.

A l’issue de deux mois intensifs d’auditions et d’un débat parlementaire fourni, nous avons fait un état des lieux de la situation des jeunes en France. Nous avons aussi fait des propositions pour améliorer leurs conditions de vie, en essayant d’être aussi concrets que nous le pouvions.

Merci à vous lecteurs et commentateurs de ce blog : vous nous avez permis de faire avancer notre réflexion et d’infléchir nos positions.

Mais notre travail n’est pas terminé. Martin Hirsch va lancer un débat sur l’autonomie des jeunes dans l’ensemble de notre société. La confrontation des idées mènera sans doute à la définition de solutions à la fois pertinentes et consensuelles pour l’un des enjeux majeurs de notre société.

Le travail se poursuit donc, et dans ce débat, nous avons aussi besoin de vous, de votre avis, de vos commentaires et de vos propositions. Le blog reste donc ouvert. Venez-y nombreux.

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Non classé  à 11:25 | Commentaires (3) | Rétroliens (0)

Pour les sénateurs, le chômage des jeunes n’est pas une fatalité

Mercredi, 27 mai 2009

20% des jeunes sortis de leur formation initiale sont au chômage : triste score pour la France qui se situe ainsi dans les taux les plus élevés d’Europe. La faute aux jeunes ? Certainement pas. La faute à l’économie ? En partie, probablement. Mais les sénateurs ne se voilent pas la face : les pouvoirs publics portent une part de la responsabilité et se doivent d’agir au plus vite.
Que proposent-ils ? Des solutions simples :
- il faut généraliser les stages dans toutes les filières de formation et encourager l’organisation, par les écoles et universités, de la « bourse de stage » via des partenariats avec les représentants des employeurs ;
- parallèlement interdire les stages hors cursus. Un stage, ce ne doit pas être un vrai emploi avec un faux salaire mais bien un outil de formation. Quand on est sorti de l’école, on a droit à un véritable contrat dès son arrivée dans l’entreprise ;
- le recours aux contrats aidés ne doit pas être un tabou. La crise appelle le pragmatisme : le fait pour des communes d’accueillir des jeunes peu qualifiés dans des emplois aidés peut être d’autant plus utile que cet accueil s’accompagne d’un volet formation réel.
Voici quelques-unes des propositions en débat au Sénat et sur ce blog. Qu’en pensez-vous ? Le rapport définitif de la mission sera publié le 28 mai et sera prolongé d’une réflexion en juin. Nous avons besoin de vos avis.

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Insertion professionnelle  à 17:43 | Commentaires (6) | Rétroliens (0)

La mission sénatoriale présente ses propositions

Mercredi, 27 mai 2009

Cet après-midi, la mission commune d’information a présenté les propositions de son rapport, lors d’un débat en séance publique, consacré à la politique en faveur des jeunes, en présence de M. Martin Hirsch, Haut commissaire à la jeunesse.
Après l’intervention de la présidente, Mme Raymonde Le Texier, et du rapporteur, M. Christian Demuynck, chaque groupe a pu exprimer son point de vue sur les différents sujets abordés par la mission.
Très nourris, les échanges ont mis en évidence :
- la nécessité d’améliorer le système d’orientation et de créer un service public de l’orientation, mieux à même d’informer les jeunes sur les filières porteuses ;
- la revalorisation urgente des filières professionnelles, via le développement des formations en alternance et de l’apprentissage, qui permettent à 80 % des jeunes qui les ont choisis d’accéder à un emploi ;
- l’intérêt d’un rapprochement du système éducatif et du monde professionnel, encore trop « étanches ».
Ont suscité des débats :
- la question de l’éventuelle mise en place d’une « allocation d’autonomie » ou « de formation » et les moyens de la financer ;
- les moyens à mettre en êuvre pour mobiliser et responsabiliser les entreprises afin de faciliter l’accès aux stages et à une première expérience professionnelle ;
- le fait d’informer et de sensibiliser les jeunes aux métiers dits en tension, qui peinent à recruter, même en période de crise.

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Non classé  à 17:42 | Commentaires (1) | Rétroliens (0)
  • 1 | 
  • 2 | 
  • 3 | 
  • Mme Raymonde Le Texier

    Bonjour, je suis Raymonde Le Texier, la présidente de la mission.

    Pourquoi le Sénat a-t-il voulu créer cette mission ? Parce que les jeunes vivent de plus en plus dans la précarité. Ce constat nous alarme. Nous sommes préoccupés par les difficultés croissantes que rencontrent les jeunes, de 16 à 25 ans notamment pour leur orientation, leur formation, leur insertion professionnelle, leurs ressources financières, leur logement, leur santé, mais aussi leur participation à la vie citoyenne ou à des associations culturelles et sportives. Nous souhaitons proposer des mesures pour les aider à construire leurs parcours progressif vers leur vie d'adulte.

  • M. Christian Demuynck

    Bonjour, je suis Christian Demuynck,

    le rapporteur de la mission initiée par Gérard Larcher, président du Sénat. Pourquoi souhaitons-nous lancer ce blog ? Nous avons un double objectif : écouter les jeunes (et même les moins jeunes...) et recueillir leurs idées concrètes pour améliorer la situation des 16-25 ans et rendre compte des travaux de notre mission. Alors, écrivez-nous sur ce blog pour que nous échangions sur les sujets indiqués par Mme Le Texier. Voilà déjà 3 semaines que nous entendons de nombreuses personnes décrire les difficultés des jeunes et avancer leurs propositions. Maintenant, la parole est à vous...

Nuage de tag

Billets récents

Calendrier

  • octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  

Liens

Syndiquer ce blog

Administration du blog