Allez au contenu, Allez à la navigation

Faut-il relancer le service civil volontaire ?

Vendredi, 15 mai 2009

Le service civil volontaire a été créé par la loi du 31 mars 2006 relative à l’égalité des chances et à la lutte contre les discriminations avec un objectif de 50 000 jeunes volontaires en 2007. En 2009, seulement 3 000 jeunes ont effectivement signé un contrat de service volontaire. êchec d’un dispositif ou manque d’ambition politique ?

La mission a lancé le débat lors d’une table-ronde organisé en présence de plusieurs associations de jeunesse.

Un consensus s’est dégagé pour déclarer que le service volontaire est une réussite : les jeunes sont motivés, les valeurs citoyennes sont diffusées de manière efficace, de nombreux volontariats sont professionnalisant et les associations qui reçoivent ces jeunes sont mieux en mesure d’assumer les missions d’intérêt général auxquelles les volontaires participent.

L’échec est donc imputable à des carences à la fois budgétaires et politiques : le financement de l’Association nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances, qui gère les dossiers des volontaires, a été insuffisant pour faire monter en puissance le dispositif et aucune campagne médiatique de grande ampleur n’a été lancée pour inciter à la signature de volontariat.

Par ailleurs, des améliorations pourraient être proposées : possibilité d’effectuer un service de 12 mois, validation de modules universitaires grâce au service, ou encore meilleure définition des missions d’intérêt général concernées par le dispositif.

êtes-vous favorable au service civil volontaire ? Seriez-vous candidat en cas d’augmentation du nombre de contrats proposés par les associations ? Dans quel secteur estimez-vous que le service civil volontaire est le plus utile ? Autant de questions où nous attendons vos réponses.

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Non classé  à 15:32 | Commentaires (4) | Rétroliens (0)

Table ronde avec les représentants des collectivités territoriales

Jeudi, 7 mai 2009

Les représentants des maires, des départements et des régions sont venus témoigner des initiatives qu’ils mettent en êuvre à destination des jeunes dans leurs collectivités. Ils nous ont présenté les dispositifs qu’ils créent pour aider les jeunes à trouver un emploi, se déplacer ou encore se loger.
Et vous, avez vous déjà bénéficié d’un soutien particulier des collectivités locales dans ces domaines ?
Connaissez-vous un dispositif qui vous semble devoir être généralisé ?

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Non classé  à 11:55 | Commentaires (1) | Rétroliens (0)

L’autonomie des jeunes en débat

Jeudi, 7 mai 2009

Cette semaine, nous nous sommes intéressés à la question de l’autonomie des jeunes. Deux thèmes ont concentré l’essentiel de nos échanges avec les participants à nos tables rondes : les difficultés de logement et l’éventuelle création d’une allocation ou d’un contrat d’autonomie.
Avez-vous personnellement rencontré des obstacles en raison de votre âge dans votre recherche de logement ? Quelles initiatives ont pu vous aider à les surmonter ?
Que pensez-vous de l’idée de créer une allocation pour les jeunes ? Devrait-elle faire l’objet d’une contrepartie – ce serait alors un contrat d’autonomie – et devrait-elle concerner tous les jeunes, quelque soit leur situation ?
Que pensez-vous aussi de l’idée appliquée dans certains pays, d’un prêt garanti par l’Etat, à un taux identique pour tous et remboursable quand le jeune trouve un emploi ?
Nous attendons vos témoignages et vos propositions !

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Non classé  à 11:53 | Commentaires (3) | Rétroliens (0)

Les sénateurs échangent avec des membres du Gouvernement

Mardi, 5 mai 2009

Dans le cadre de nos travaux, nous avons reçu deux ministres : M. Martin Hirsch, Haut commissaire à la jeunesse et Mme Fadela Amara, Secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville. A cette occasion, ils nous ont fait part des actions qu’ils conduisent dans leurs ministères ainsi que de leurs projets en faveur des jeunes.

Quelle appréciation portez vous sur ces initiatives ?

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Non classé  à 10:00 | Commentaires (1) | Rétroliens (0)

La mission poursuit ses auditions

Mardi, 5 mai 2009

Deux tables rondes ont eu lieu les 28 et 29 avril avec des représentants du monde du travail. La première rassemblait des syndicats de salariés, tandis que les organisations d’employeurs et les organisations professionnelles étaient réunies lors de la seconde.
N’hésitez pas à visionner ces auditions et nous faire part de vos commentaires !

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Insertion professionnelle  à 9:58 | Commentaires (1) | Rétroliens (0)

Que pensez-vous du plan du Gouvernement en faveur de la formation et de l’emploi des jeunes ?

Lundi, 27 avril 2009

Vendredi 24 avril, le président Nicolas Sarkozy a annoncé un plan d’urgence en faveur des jeunes, dont le coût s’élèvera à 1,3 milliard d’euros d’ici juin 2010. Ce plan fait le pari de l’apprentissage et de la formation en alternance.

Comment pourrait-on inciter davantage les entreprises à prendre des jeunes dans ce type de contrats ?

Selon vous, quelles autres mesures devraient être prises pour aider les jeunes à traverser la crise et, au-delà, à mieux vivre la transition vers l’emploi durable ?

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Formation  à 18:56 | Commentaires (3) | Rétroliens (0)

Et qu’en est-il des jeunes dans les zones rurales ?

Lundi, 27 avril 2009

Nous sommes allés à Bayeux où nous avons rencontré des responsables de la PAIO (Permanence d’Accueil, d’Information et d’Orientation qui conseille et oriente les jeunes, de 16 à 25 ans, dans leur parcours professionnel), du Pôle Santé et du Pôle Emploi.

On nous a beaucoup dit que les jeunes soit ne souhaitaient pas soit ne pouvaient pas beaucoup s’éloigner de leur domicile et que cela les empêchait souvent de trouver un contrat d’apprentissage, un contrat en alternance ou un travail. Finalement, on retrouve le même problème en banlieue.


Au Pôle Emploi, les jeunes avec qui nous avons échangé nous ont confirmé que la mobilité était un frein très important pour eux. En effet, beaucoup de jeunes n’ont pas les moyens soit de passer le permis de conduire, soit quand ils l’ont, d’acheter une voiture et de payer l’assurance.

Rencontrez-vous, vous aussi, cet obstacle ? Comment pourrait-on y remédier selon vous ?

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Ressources financières  à 18:48 | Commentaires (2) | Rétroliens (0)

Radios et télés écoutées par les jeunes et par le Sénat

Jeudi, 9 avril 2009

Le Sénat a débattu mardi avec des radios et chaînes de télévision écoutées par les jeunes : MM. Laurent Dumay, directeur général d’Ado FM, Jérome Fouqueray, directeur général de Fun radio, et Yann Geneste, directeur des chaînes musicales du groupe M6.

Aux questions : « Quels sont les attentes et les besoins des jeunes d’après vous et comment les pouvoirs publics pourraient-ils s’adresser plus efficacement à eux ? », ils répondent que les jeunes ont besoin de sincérité, de proximité, de respect mais aussi de repères et d’autorité leur donnant un cadre. Ils ont une forte envie d’explications les aidant à comprendre le monde dans lequel ils évoluent et celui qui les attend. Ils ont envie de dialoguer. Mais attention à l’écueil du jeunisme !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment répondriez-vous à ces questions ?

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Participation à la vie citoyenne  à 18:27 | Commentaires (4) | Rétroliens (0)

Débat sur les discriminations à l’encontre des jeunes

Jeudi, 9 avril 2009

Mercredi, la mission s’est préoccupée des discriminations à l’encontre des jeunes. Les sénateurs ont débattu avec Mmes Carole Da Silva, membre du Collège du Haut Conseil de l’intégration, Sihem Habchi, membre du Collège de la Halde et Présidente de « Ni putes ni soumises », Caroline Bovéro, responsable de l’association APASO (Association Prévention Accueil Soutien Orientation) qui coordonne le point d’accès au droit des jeunes, MM. Guillaume Ayné, directeur général de SOS Racisme et Pascal Bernard, vice-président de l’Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH).
Ces intervenants ont relayé les expériences dont ils sont témoins, que les discriminations soient liées à l’âge, à l’origine géographique, au sexe ou à l’origine.
Tous sont persuadés de la nécessité de convaincre les employeurs du fait que la « performance économique durable » est aussi liée à la « performance sociale ».
Nous croyons aussi que pour un employeur (entreprise, collectivité territoriale, association), la diversité est une valeur ajoutée. Il faut donc encourager le parrainage et le tutorat pour jouer « gagnant gagnant »
: pour les jeunes qui accèdent à leur premier emploi et pour les entreprises dont un certain nombre peinent à recruter.
Avez-vous ce type d’expérience ? Selon vous, comment inciter les employeurs à y recourir davantage ?

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Insertion professionnelle  à 18:06 | Commentaires (1) | Rétroliens (0)

Faut-il évaluer les structures d’insertion professionnelle ?

Jeudi, 9 avril 2009

Au cours de notre table ronde sur les discriminations à l’encontre des jeunes, on nous a dit que les structures dont la mission est de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes devraient davantage leur faire confiance et mieux les accueillir. Certaines devraient aussi se professionnaliser davantage.
Des propositions concrètes ont été débattues, notamment : faut-il évaluer ces structures d’insertion ?
Quel est votre avis ? Si vous pensez que oui, selon quels critères ?

Posté par Raymonde Le Texier, sénatrice et Christian Demuynck, sénateur dans Insertion professionnelle  à 18:00 | Commentaires (6) | Rétroliens (0)
  • 1 | 
  • 2 | 
  • 3 | 
  • Mme Raymonde Le Texier

    Bonjour, je suis Raymonde Le Texier, la présidente de la mission.

    Pourquoi le Sénat a-t-il voulu créer cette mission ? Parce que les jeunes vivent de plus en plus dans la précarité. Ce constat nous alarme. Nous sommes préoccupés par les difficultés croissantes que rencontrent les jeunes, de 16 à 25 ans notamment pour leur orientation, leur formation, leur insertion professionnelle, leurs ressources financières, leur logement, leur santé, mais aussi leur participation à la vie citoyenne ou à des associations culturelles et sportives. Nous souhaitons proposer des mesures pour les aider à construire leurs parcours progressif vers leur vie d'adulte.

  • M. Christian Demuynck

    Bonjour, je suis Christian Demuynck,

    le rapporteur de la mission initiée par Gérard Larcher, président du Sénat. Pourquoi souhaitons-nous lancer ce blog ? Nous avons un double objectif : écouter les jeunes (et même les moins jeunes...) et recueillir leurs idées concrètes pour améliorer la situation des 16-25 ans et rendre compte des travaux de notre mission. Alors, écrivez-nous sur ce blog pour que nous échangions sur les sujets indiqués par Mme Le Texier. Voilà déjà 3 semaines que nous entendons de nombreuses personnes décrire les difficultés des jeunes et avancer leurs propositions. Maintenant, la parole est à vous...

Nuage de tag

Billets récents

Calendrier

  • août 2017
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  

Liens

Syndiquer ce blog

Administration du blog