Allez au contenu, Allez à la navigation

5 ans après

Jeudi, 28 octobre 2010

banlieue panneau 300x188 5 ans après

On assiste depuis ces derniers jours à plusieurs publications de dossiers spéciaux qui reviennent sur le début des émeutes de 2005 et qui firent couler beaucoup d’encre en France comme à l’étranger.

On pourrait s’émouvoir que les médias aient besoin d’un tel “anniversaire” pour nous reparler des banlieues mais je préfère y voir un signe d’espoir. On ne parle en effet plus uniquement des émeutes, de la violence ou des problèmes inhérents à ces quartiers, on y traite enfin de sujets de fonds, de la multitude d’actions positives qui s’y déroule. On y parle des personnes qui y vivent, qui y travaillent et qui œuvrent chaque jours à faire une différence.

J’avais déjà évoqué le numéro spécial de Courrier International en partenariat avec le Bondy Blog qui nous montre enfin que les médias étrangers ont pour la plupart abandonné les stéréotypes et les énormités qui ont pu accompagner le suivi des émeutes de 2005.
Le second dossier, tout aussi passionnant, est celui de Libération du Mardi 26 octobre qui consacre un numéro spécial à Clichy-sous-Bois/Montfermeil “Clichy sans clichés”. A suivre tout particulièrement, le parcours de Nana Peprah, jeune clichoise et étudiante à SciencesPo; l’attrait que l’Ambassade des États-Unis porte à nos banlieues et à ses futurs “leaders de demain”; le développement d’une zone franche à cheval sur les deux communes ou encore l’article sur les Tremplins de l’humour qui récompense les espoirs des banlieues.

Il n’y a plus qu’a espérer que l’on continuera à en parler.

Posté par Mme Fabienne Keller, Sénateur dans Actualités  à 16:15 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

Promouvoir les initiatives émergentes : un exemple aux États-Unis

Mercredi, 22 septembre 2010

South Bronx, New-York

South Bronx, New-York

Aux États-Unis, parmi les initiatives remarquables au plan local, la personnalité marquante du Proviseur Shimon Waronker s’impose : il a en effet réussi à remettre d’aplomb un collège du South Bronx, classé parmi les 12 plus violents de New York, au sein duquel régnaient drogues et alcool, gangs actifs, attaques et violences sérieuses, et ce, en misant sur différentes méthodes : la manière forte avec sanctions et exclusions certes, mais aussi l’intervention de personnes extérieures, conseillers d’orientation, psychologues, travailleurs sociaux ; des levées de fonds pour que les élèves puissent bénéficier de davantage de matériel, de dispositifs spécifiques comme le tutorat, de sorties scolaires, et les enseignants de davantage de formations adaptées.

Posté par Mme Fabienne Keller, Sénateur dans Actualités  à 11:33 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)
  • Mme Fabienne Keller

    La délégation sénatoriale à la prospective m’a confié une étude sur la « prospective des années collège dans les territoires urbains sensibles ». Cette approche nécessite d’aborder tous les aspects, sans cloisonnements, de façon transversale et pluridisciplinaire, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du collège. Je souhaite que tous les aspects de la vie des jeunes collégiens puissent être évoqués.

Nuage de tag

Billets récents

Calendrier

  • juin 2017
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  

Syndiquer ce blog

Administration du blog