Allez au contenu, Allez à la navigation

Un lieu de concertation précieux : le Conseil d’orientation sur les conditions de travail (Coct)

Mercredi, 3 février 2010

Créé en 2009, ce conseil a pour missions d’aider les pouvoirs publics à définir la politique nationale de protection et de promotion de la santé et de la sécurité au travail. Il rassemble tous les acteurs concernés : administrations, organismes d’expertise et de prévention, partenaires sociaux, associations de victimes et personnalités qualifiées. La mission a auditionné son secrétaire général, Daniel Lejeune, qui a dressé un tableau très complet des données statistiques relatives au mal-être au travail puis a souligné la contribution du Coct à l’élaboration du plan « santé au travail » 2010-2014 dont le ministre du travail, Xavier Darcos, a récemment présenté les grandes orientations

Posté par Jean-Pierre Godefroy, Gérard Dériot, sénateurs dans Conditions de travail Santé  à 17:22 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

Première table ronde avec les organisations syndicales

Mercredi, 13 janvier 2010

Pour ses premières auditions, la mission a souhaité rencontrer les représentants des principales organisations syndicales de salariés. Ils ont insisté sur l’ampleur du problème du mal-être au travail, qui n’est pas un phénomène récent : depuis une dizaine d’années, la CFE-CGC, par exemple, a mis en place un Observatoire du stress, qui effectue des enquêtes régulières auprès des salariés. Les syndicalistes ont estimé que l’arsenal législatif est, dans l’ensemble, suffisant et que la priorité est donc de mieux l’appliquer, ce qui suppose une vraie volonté politique. Ils ont formulé plusieurs propositions pour aller plus loin : la CFE-CGC suggère notamment de reconnaître le stress comme une maladie professionnelle, afin que les entreprises aient intérêt, financièrement, à mener des actions de prévention ; la CFDT demande que le droit d’expression des salariés soit remis au goût du jour, afin que leur souffrance puisse être entendue ; la CFTC insiste sur la nécessité de mieux former les managers à la dimension humaine de leur activité et de les priver de leur bonus si un suicide lié au travail se produit dans leur équipe. De manière générale, comme l’a rappelé la CGT, il importe de rechercher le bien-être des salariés, ce qui suppose qu’ils soient fiers de leur travail et reconnus dans l’entreprise. Faites nous part de vos réactions au point de vue défendu par les syndicats…

Voir les vidéos

Posté par Jean-Pierre Godefroy, Gérard Dériot, sénateurs dans Conditions de travail Syndicats  à 16:57 | Commentaires (2) | Rétroliens (0)
  • 1 | 
  • 2 | 
  • M. Jean-Pierre Godefroy

    Je préside la mission d’information que la commission des affaires sociales du Sénat a mise en place pour mieux comprendre le phénomène du mal-être au travail. A la fin de l’année 2009, plusieurs drames ont mis en lumière le malaise de nombreux salariés qui souffrent dans l’exercice de leur activité professionnelle, en raison du stress, d’une charge de travail excessive, du harcèlement d’un supérieur ou de collègues, d’une absence de reconnaissance de leurs efforts et de leurs compétences… Nous souhaitons d’abord démêler les causes du mal-être au travail pour dégager ensuite des pistes de solutions.

  • M.Gérard Dériot

    Je suis chargé d’élaborer le rapport qui rendra compte des travaux et des conclusions de la mission d’information. A travers ce blog, je souhaite vous associer à ma réflexion et vous inviter à me faire part de vos idées et de vos expériences. Le blog vous permettra aussi de suivre pas à pas nos investigations. J’attends avec impatience de pouvoir vous lire et m’efforcerai de répondre très rapidement à vos contributions.

Nuage de tag

Billets récents

Calendrier

  • septembre 2020
    L Ma Me J V S D
    « juil    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  

Syndiquer ce blog

Administration du blog