Allez au contenu, Allez à la navigation

Jean-Paul Huchon répond à Nicolas Sarkozy

Vendredi, 11 janvier 2008

h 9 ill 723898 huchon.serendipityThumb Jean Paul Huchon répond à Nicolas Sarkozy
Le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, a réagi aux déclarations du chef de l’Etat sur le Grand Paris dans le journal Le Monde. Il souhaite en particulier que l’on commence par entendre ce qu’ont à en dire les principaux intéressés avant de créer une instance de concertation.

Il estime notamment que :

Le fond de l’affaire concerne les moyens de développement de la région. Je constate que, pour ce qui concerne les transports, la gestion est réglée dans un cadre régional avec le STIF, sous l’autorité de la région. Que, pour ce qui est du foncier, nous avons également les outils appropriées. Qu’avec le schéma directeur pour la région Ile-de-France nous avons une vision et un projet de développement ambitieux. A quoi pourrait donc servir une structure supplémentaire ? Si certains veulent faire table rase de ce qui fonctionne, nous sommes plutôt pour des coopérations renforcées et pour faciliter les relations entre les partenaires.

Posté par Modérateur dans Débats  à 18:59 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

Auditions sur le thème des transports

Mercredi, 9 janvier 2008

logo sncf.serendipityThumb Auditions sur le thème des transportslogoratp.serendipityThumb Auditions sur le thème des transports

Les transports constituent un sujet brûlant pour le développement de l’agglomération parisienne. Ils devraient naturellement constituer une compétence du Grand Paris comme l’illustrent à leur façon les difficultés juridiques posées par l’extension du Velib à la proche banlieue.

Pour évoquer cette thématique et en particulier la question du Stif, je rencontrerai demain Pierre Mongin, le président de la RATP et lundi prochain Anne-Marie Idrac, la présidente de la SNCF.

Philippe Dallier

Posté par Philippe Dallier, Sénateur dans Auditions  à 12:01 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

Nicolas Sarkozy annonce une concertation après les municipales

Mercredi, 9 janvier 2008

08 01 08 confpresse discours.serendipityThumb Nicolas Sarkozy annonce une concertation après les municipalesVoici les extraits du discours du chef de l’Etat concernant le Grand Paris dans lesquels le chef de l’Etat annonce, en particulier, une concertation après les élections municipales.

Quelle ville devons-nous nous efforcer de construire en ce début de XXIe siècle ? Voilà la question à laquelle je voudrais que nous apportions une réponse française. C’est la raison pour laquelle j’ai voulu lancer la réflexion sur le Grand Paris, je veux dire par là la grande métropole que constitue l’agglomération parisienne et qui doit être considérée dans sa globalité parce qu’elle forme un tout.

Cette réflexion elle ne doit pas être engagée d’abord sous l’angle des institutions, sous l’angle de la gouvernance mais d’abord sous l’angle de l’urbanisme, de l’architecture, de la sociabilité, de la convivialité, de la qualité de la vie, de la place de l’Homme dans la ville.
Je veux faire de ce chantier le laboratoire de la modernité urbaine. Je veux qu’il soit l’occasion de remettre la France au premier rang en matière d’urbanisme et d’architecture. Je m’impliquerai là aussi personnellement dans ce chantier.

Naturellement tout sera fait en concertation, en association avec les Franciliens, avec leurs élus, avec les maires, avec les conseils généraux et le conseil régional. Mais je ne laisserai pas ce projet s’enliser.

Je ne laisserai personne le bloquer. La situation de l’agglomération parisienne est devenue
innacceptable. La dureté de la vie qu’elle impose à un trop grand nombre de ses habitants, les coûts humains, écologiques, sociaux qu’engendrent ses dysfonctionnements ne sont pas supportables.

Il faut que Paris retrouve sa vitalité, son rayonnement, son attractivité, sa créativité, qu’elle redevienne pour le monde entier le symbole d’un art de vivre et la plus belle ville du monde, que de nouveau elle étonne, elle surprenne, elle fascine et que tous ceux qui l’habitent soient heureux et fiers d’y vivre.

Nous en parlerons dès après les municipales.

Posté par Modérateur dans Débats  à 10:31 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

La presse réagit au débat sur le Grand Paris

Mercredi, 9 janvier 2008

La presse se fait l’écho des déclarations du chef de l’Etat hier sur le Grand Paris et des réactions des différents acteurs. Dans 20 minutes, Philippe Dallier estime ainsi que : « au bout du compte, le problème institutionnel se posera. Il faudra bien une structure pour mettre en place les projets ».

Le Figaro insiste sur le fait que le thème du Grand Paris va devenir un enjeu des élections municipales. Libération observe que « effectivement en l’absence d’une structure intercommunale regroupant Paris et une centaine de communes alentours, des sujets tels que le logement ou les transports ne sont pas traités à une échelle territoriale pertinente ». Les Echos évoquent pour leur part la concertation annoncée par le chef de l’Etat.

Posté par Modérateur dans Presse  à 10:01 | Commentaires (1) | Rétroliens (0)

Philippe Dallier salue l’engagement du chef de l’êtat en faveur du « Grand Paris » et appelle de ses vêux un projet ambitieux

Mardi, 8 janvier 2008

Réaction de Philippe DALLIER, rapporteur sur le « Grand Paris » pour l’Observatoire de la décentralisation du Sénat à la conférence de presse du chef de l’êtat et à ses déclarations selon lesquelles « la situation de l’agglomération était inacceptable » et « Paris devait retrouver son rayonnement ».

Philippe DALLIER salue l’engagement du chef de l’êtat en faveur du « Grand Paris » et souhaite que la large concertation engagée, à laquelle participe le Sénat, aboutisse prochainement à un projet ambitieux, notamment en matière de gouvernance et de solidarité qui permette de renforcer la démocratie locale et de favoriser un développement harmonieux du « Grand Paris ».

Posté par Modérateur dans Presse  à 10:00 | Commentaires (1) | Rétroliens (0)

“Un grand Paris contre les inégalités”

Mercredi, 2 janvier 2008

381.serendipityThumb Un grand Paris contre les inégalitésDans une tribune publiée dans Libération, le député de Seine-Saint-Denis, Claude Bartolone se prononce en faveur d’un Grand Paris qui aurait pour objectif de renforcer les solidarités. Considérant qu’il serait “vain et dangereux” de freiner le processus de métropolisation, il n’acepte pas, pour autant, l’accroissement des inégalités entre les habitants et de ressources entre les communes de l’Ile-de-France.

Réservé sur l’intérêt de créer une communauté urbaine, Claude Bartolone estime que la création d’un Grand Paris trouverait néanmoins sa justification s’il disposait du droit des sols. Il évoque également la perspective de “fédérer les quatre départements de l’agglomération parisienne en une seule entité” pour favoriser la solidarité.

Posté par Modérateur dans Presse  à 15:54 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

Réunion avec des sénateurs d’Ile-de-France

Lundi, 24 décembre 2007

M. Philippe Dallier a convié, mercredi 19 décembre après-midi, des sénateurs d’île-de-France à un échange de vues sur l’avancée du débat sur le “Grand Paris”.

Mme êliane Assassi (CRC, Seine-Saint-Denis), M. Jean Desessard (ratt. SOC, Paris), M. Philippe Dominati (UMP, Paris), Mme Brigitte Gonthier-Maurin (CRC, Hauts-de-Seine), M. Jean-Jacques Jégou (UC-UDF, Val-de-Marne) et M. Jean-François Voguet (CRC, Val-de-Marne) ont participé à cette réunion.

Posté par Modérateur dans Auditions Débats  à 12:05 | Commentaires (2) | Rétroliens (0)

Podcast sur le blog “Paris est la banlieue”

Dimanche, 23 décembre 2007

J’ai répondu aux questions de Jean-Paul Chapon sur son blog Paris est la banlieue sur lequel vous pourrez retrouver mes réponses sous forme de podcast.

Philippe Dallier

Posté par Philippe Dallier, Sénateur dans Débats  à 19:17 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

Le rapport d’Alain Lambert et le « Grand Paris »

Mardi, 18 décembre 2007

Le sénateur et ancien ministre Alain Lambert a, dans le cadre de la révision générale des politiques publiques, présidé un groupe de travail sur les relations entre l’êtat et les collectivités locales qui a rendu son rapport début décembre 2007. Le Premier ministre a fixé au groupe de travail trois thèmes d’examen : la clarification des compétences, l’allègement des contraintes et les relations financières.

Comme l’ancien ministre le rappelle dès l’introduction du rapport, le lien entre les trois questions est serré puisque « l’enchevêtrement des compétences et la contractualisation polymorphe qui s’en suit ont sans nul doute un coût élevé et entravent l’efficacité des politiques publiques ». Il estime ainsi que « l’existence de « quatre niveaux » d’administration locale, auxquels s’ajoute l’administration territoriale n’est pas étrangère à cette situation ». Pour autant, le groupe de travail n’a pas souhaité ouvrir le débat institutionnel.

Si la clarification des compétences apparaît nécessaire, c’est que la confusion actuelle apparaît une source de pertes de temps considérable, d’accroissement de la dépense publique et de confusion des responsabilités. Pour Alain Lambert, les racines du mal sont à rechercher notamment dans la clause générale de compétence des collectivités locales qui leur permet de régler les « affaires de leur compétence » sans qu’une définition précise et limitative en existe. Par ailleurs, il observe que « les lois de décentralisation ont fixé un cadre uniforme quels que soient les territoires concernés, très faiblement peuplés (là où quatre ou cinq « niveaux » d’administrations sont un luxe inefficace) ou fortement structurés par une agglomération (dont l’EPCI ne dispose pas de tous les leviers d’action) ».

Posté par Modérateur dans Débats  à 9:17 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)

Mes prochaines auditions

Lundi, 17 décembre 2007

Je rencontrerai demain Patrick Devedjian, président du Conseil général des Hauts-de-Seine et président de l’EPAD dans le cadre de mes auditions sur le “Grand Paris”.

Par ailleurs, mercredi matin, je réunirai les membres du comité d’experts de l’Observatoire de la décentralisation afin de discuter, avec eux, des aspects financiers de la création d’une collectivité territoriale du “Grand Paris”.

Enfin, j’ai convié mercredi après-midi l’ensemble des sénateurs d’Ile-de-France à un échange de vues sur l’avancée du débat sur le “Grand Paris”. Une dizaine a déjà confirmé sa présence.

Philippe Dallier

PS : M. Devedjian a annulé le rdv de cet après-midi

Posté par Philippe Dallier, Sénateur dans Auditions  à 10:35 | Commentaires fermés | Rétroliens (0)
  • 1 | 
  • 2 | 
  • 3 | 
  • 4 | 
  • 5 | 
  • Bienvenue

    Lire le rapport
    sur le site du Sénat

    Lire la
    note de presse

    Regarder la
    conférence de presse

    Philippe Dallier, Sénateur de la Seine-Saint-Denis

    Philippe Dallier, Sénateur de la Seine-Saint-Denis.

    J’ai été désigné par l’Observatoire de la décentralisation du Sénat pour préparer un rapport sur les perspectives d’évolutions institutionnelles du Grand Paris.

    Au travers de ce blog, je souhaite vous associer à mon travail de rapporteur afin que vous puissiez m’aider à formuler des propositions innovantes et utiles. Je lirai avec attention vos contributions et je ferai mon possible pour répondre le plus rapidement possible. Je vous remercie de votre participation.
    Philippe Dallier

Nuage de tag

Billets récents

Calendrier

  • octobre 2021
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031

Syndiquer ce blog

Administration du blog